Organiser un rapatriement

Organiser un rapatriement

Organiser un rapatriement

Lors d’un voyage à l’étranger, votre assurance santé internationale veille sur votre santé. En cas de maladie ou d’accident, la compagnie se chargera d’organiser votre retour en Métropole. Voici quelques notions élémentaires sur cette prestation.

Pourquoi se faire rapatrier ?

repatriementD’abord, il convient de préciser que le terme rapatriement ne signifie pas nécessairement le retour d’un assuré décédé pendant son séjour à l’étranger. Il s’agit également d’un service dont une personne accidentée ou gravement malade bénéficie. La prestation doit être médicalement justifiée. Parfois, les partenaires locaux manquent de compétences pour le traitement ou d’infrastructure technique. Dans certains pays, par exemple, le scanner médical est un luxe inaccessible qui se manipule par des médecins chèrement rémunérés. Ainsi, il serait préférable d’organiser un rapatriement que de supporter de trop importants frais médicaux.

La décision de rapatriement revient au médecin mandaté par l’assurance

assuranceConcrètement, le médecin assistant entre en contact avec le médecin traitant du patient en Métropole. Les deux confrères vont ensemble discuter du diagnostic et de la suite du traitement de l’assuré. Ils vont établir si l’état de la personne prise en charge justifie un rapatriement. Parfois, ils décident tout simplement d’évacuer l’assuré vers un pays limitrophe disposant d’infrastructure de santés adéquates. Seules pathologies graves comme l’accident vasculaire cérébral ou de multiples traumatismes se considèrent comme des raisons suffisantes pour retourner le patient en France.

Le retour se fait avec ou sous assistance médicale

Contrairement à une évacuation médicale où un professionnel de la santé doit accompagner le patient dans l’avion médicalisé, le rapatriement peut se passer sans assistance d’un soignant. L’assuré pourrait retourner au bercail, afin de recevoir les soins adéquats, à bord d’un avion de ligne. Seules les pathologies les plus graves demandent la présence d’un médecin ou d’une infirmière. Ce type de prestation est accessible avec une assurance santé internationale coutant une dizaine d’euros.

admin